Carrière de Pluvigner, l'impact hydrogéologique non étudié

29 septembre 2022
Carrière de Pluvigner, l'impact hydrogéologique non étudié

La carrière de Kervrien située sur la commune de Pluvigner bénéficie actuellement d’une autorisation d’exploitation valable jusqu’en 2034, pour une production maximale de 250 000 tonnes /an.

L'entreprise exploitant cette carrière a déposé un dossier de demande d'autorisation pour la renouveler ET étendre son activité tant en surface qu'en profondeur. L'entreprise demande d'exploiter à une profondeur pouvant aller jusqu'à - 30 mètres. Le projet présenté vise à augmenter cette production pour atteindre 200 à 250 000 tonnes par an jusqu’en 2052

La carrière est située en amont du bassin versant de la Ria d'Etel, la carrière longe deux ruisseaux, le Kergoëz ou Kergroix et la Villeneuve, ce sont les principaux cours d'eau de la masse de la Demi-Ville.

 

Une masse d'eau en bon état qu'il faut conserver

Le SDAGE Loire-Bretagne 2022-2027 a fixé un objectif de maintien en bon état de la masse d’eau de la Demi-Ville. Comme pour le SDAGE précédent (2015-2021), le SDAGE Loire-Bretagne 2022-2027, adopté par le comité de bassin le 03 mars 2022, prévoit que la masse d’eau de la Demi-Ville est classée en bon état et celle-ci à pour objectif son maintien en bon état.

La masse d’eau de la Demi-Ville est une masse d’eau classée en bon état dans le diagnostique du SAGE Golfe du Morbihan Ria d’Etel réalisé en 2014.

A l’aval de cette masse d’eau, la masse d’eau côtière de la Ria d’Etel est elle classée en état moyen. La masse d’eau de la Ria d’Etel reçoit les eaux de plusieurs masses à l’amont, dont certaines sont déjà en mauvais état (Cf. ci-dessous Carte de l’état écologique des masses d’eau du SAGE GMRE - 2017). L’ensemble des masses d’eau de la Demi-Ville et de la Ria d’Etel constituent une continuité hydraulique. Dès lors, l’importance du maintien en bon état de la Demi-Ville est d’autant plus forte. Nous notons aussi que la Ria d’Etel est un bassin de production conchylicole, une activité économique dépendante de la qualité des eaux. Leur vulnérabilité est à prendre en compte.

Les impacts hydrologiques et hydro-géologiques non étudiés

Notre association et l'AAPPMA du Pays d'Auray ont transmis leurs avis comprenant points de vigilance et d'opposition auprès de la commissaire enquêtrice dans le cadre de l'enquête publique qui s'est terminée le jeudi 29 septembre 2022.

Nous avons toutes les deux relevés que l'étude d'impacts de la carrière, notamment de son approfondissement, sur le fonctionnement hydrologique et hydro-géologique des masses d'eau souterraines et des cours d'eau ne répond pas à la question de l'évaluation de ses impacts ! Ceci est très gênant...d'autant plus que les pêcheurs ont observé par le passé des rejets d'eau d'exhaure de la carrière dans le ruisseau. La photo ci-après en témoigne.

De plus, nos associations ainsi que la Commission Locale de l'Eau du SAGE Golfe du Morbihan Ria d'Etel demandent la mise en place de suivis de la qualité de l'eau plus exhaustifs et en plusieurs endroits de façon à bien pouvoir suivre les rejets et impacts de la carrière sur les cours d'eau.

 

Rejet carrière Kervrien dans le Kergroix_AAPPMA pays Auray.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin

Avis d'Eau & Rivières de Bretagne

Avis de l'AAPPMA du Pays d'Auray

Avis de la MRAe

Avis de la Commission Locale de l'Eau du SAGE Golfe du Morbihan Ria d'Etel

Avis du CSRPN de Bretagne

Etude d'impact du projet de renouvellement et d'extension de la carrière de Pluvigner

 

Agenda

l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28