Eau & Rivières stoppe une nouvelle fois une extension de porcherie

18 octobre 2022
Eau & Rivières stoppe une nouvelle fois une extension de porcherie

La Cour Administrative d'Appel de Nantes a donné ce jour raison à Eau & Rivières de Bretagne, en annulant l'arrêté préfectoral d'extension d'une porcherie industrielle à Minihy-Tréguier.


Ce projet d'extension, comptabilisant au total plus de 7 000 porcs, se situait à proximité de l'usine de production d'eau potable du Guindy. Le plan d'épandage concernait des centaines d'hectares et impactait l'estuaire du Jaudy, siège d'une importante activité ostréicole.


Les magistrats nantais n'ont pas annulé l'autorisation pour de simples raisons de forme...

Ils ont sanctionné le préfet, responsable d'avoir autorisé des épandages de lisier excédentaires au regard des capacités d'élimination des cultures. Les magistrats ont, de plus, manifesté une volonté nette de refuser toute possibilité de régularisation de l'arrêté illégal !


La vigilance d'Eau & Rivières de Bretagne, et de ses nombreux soutiens, a donc permis d'éviter d'aggraver la pollution du Guindy, ainsi que de son estuaire.


Pourtant alertés des insuffisances du projet dès l'enquête publique, ni le commissaire enquêteur, ni la Direction départementale de la protection des populations, ni le préfet, n'avaient réagi... Ce qui, pour les citoyens, pose inévitablement la question de la connivence entre les pouvoirs publics et le lobby de l'élevage industriel...

Agenda

l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28