Replay | Quel est le vrai bilan de la méthanisation ?

17 janvier 2024
Replay | Quel est le vrai bilan de la méthanisation ?

Les dysfonctionnements de la méthanisation industrielle sont pointés par la justice, par des scientifiques et des représentants associatifs. Le bilan de cette technologie est loin d’être vertueux, comme l'on démontré de nombreux intervenants lors d'un webinaire organisé par FNE Bretagne.



Alors que la Région Normandie sonne la fin des subventions en faveur de la méthanisation, que l’énorme projet de Corcoué se voit retoqué par le Préfet de Loire-Atlantique, nous assistons en Bretagne à des procédures
judiciaires qui mettent en lumière les dysfonctionnements de la méthanisation.

 

EngieBiogaz a été condamné en novembre pour pollution de l’Aulne à Châteaulin (29) et le 23 novembre dernier, l’installation d’Arzal (56), familière des mises en demeure, a également été condamnée pour pollution dans l’estuaire de la Vilaine. Pour la troisième fois ! « Grâce à la mobilisation citoyenne, portée par des collectifs et associations, les pollueurs ne restent pas impunis », réagissent Jacqueline Mollé et Jean-Pierre Le Lan, d’Eau & Rivières de Bretagne.

 

Un webinaire pour questionner les bilans


D’autres inepties et incohérences de la méthanisation ont été pointés le 27 novembre, lors d’un webinaire organisé par France Nature Environnement Bretagne. Scientifiques reconnus et représentants associatifs
aguerris se sont succédés pour dresser le bilan de la méthanisation. Près de 120 participants ont assisté à ces débats.

 

Bien que l’ADEME et l’INRAE**, invitées, n'aient pas souhaité participer, un débat contradictoire et sans équivoque a eu lieu et les conclusions sont sans appel : la filière, malgré ses impacts négatifs sur le climat, les sols et les agrosystèmes, fonctionne aux frais des contribuables puisqu’elle n’est rentable qu’après les subventions indirectes du prix de rachat de l’énergie 3 à 4 fois le prix de marché.

L’après-midi consacré aux retours d’expérience associative et au dialogue environnemental a fait émerger un manque évident d’échanges avec les collectivités et l’administration.

 

Le bilan de l’activité est mauvais


« Outre de nombreux autres impacts négatifs que nous n'avons pas pu tous aborder, il a été montré que le bilan de l’activité est mauvais, que malgré une production nette d’énergie le plus souvent dérisoire, les cultures énergétiques croissantes viennent concurrencer les cultures alimentaires et participent au réchauffement climatique et que l’environnement en souffre », concluent Jacqueline Mollé et Jean-Pierre Le Lan.

 

En tout état de cause, il y a, en France, un manque cruel d’études indépendantes et d’outils pertinents permettant un réel diagnostic pour justifier ou pas un déploiement annoncé comme gigantesque. En l'attente, Eau & Rivières de Bretagne et FNE-Bretagne réaffirment leur demande de moratoire sur les projets de méthanisation en Bretagne, comme elles l’ont déjà fait dès octobre 2021.

 

Le replay


Les vidéos des interventions en ligne sur le site de FNE Bretagne.

 

Y a-t-il une place pour la méthanisation dans les futurs modèles agricoles ?

Avec Xavier Poux – Chercheur AScA et Philippe Pointerau – agronome & expert ,grands témoins.

 

 

Bilan énergétique : la méthanisation agricole produit-elle vraiment de l’énergie ?

Expertise associative, Régine Ferron – Eau & Rivières de Bretagne

 

 

 

Bilan climatique : la méthanisation permet-elle de lutter contre le réchauffement climatique ?

INRAe transfert, Doris Brockmann – présentation de l’étude ACV du biométhane agricole. Expertise associative, Jean-Pierre Jouany – groupe de réflexion GREFFE

 

 

 

 

Bilan Agronomique : quels effets sur le retour du carbone au sol et sur les agrosystèmes ?

 

Agronome, Nicolas Fortin – Confédération Paysanne

 

 

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31